| ACCÉDER À L'ACCESSIBILITÉ | ALLER AU CONTENU | PLAN DU SITE TAILLE DE LA POLICE : Augmenter | Réinitialiser | Diminuer

Se connecter
14 novembre 2018

La campagne de collecte des données pour le BILAN SOCIAL 2017 est ouverte.


Présentation

  • Que sont les risques psychosociaux ?

Les risques psychosociaux peuvent être définis comme « les risques pour la santé mentale, physique et sociale, engendrés par les conditions d’emploi et les facteurs organisationnels et relationnels susceptibles d’interagir avec le fonctionnement mental » (Michel Gollac, 2011). Les risques psychosociaux seraient donc générés par des facteurs organisationnels, relationnels et des conditions d’emploi néfastes pour la santé des agents

On dénombre couramment six familles de facteurs de risques psychosociaux :

1. Les exigences du travail (intensité, contraintes temporelles, complexité du travail).

2. Les exigences émotionnelles (postes impliquant une maîtrise de ses émotions et exposant les agents à des risques de tensions, voire d’agressions verbales ou physiques).

3. L’autonomie et les marges de manœuvre (autonomie dans la tâche, horaires contraignants imposés ou manque d’exploitation des compétences d’une personne).

4. Les rapports sociaux au travail (relations interpersonnelles entre tous les acteurs d’une collectivité ou d’un établissement).

5. Les conflits de valeur / le sens du travail (conflits psychologiques en lien avec le sens qu’un agent donne à son travail, ce qui compte pour lui (ex : avoir les moyens de faire un travail de qualité)).

6. L’insécurité de l’emploi (ou de la situation de travail) (situation de travail ou contrat précaire, sentiment d’insécurité socio-économique,  craintes par rapport à l’avenir de son métier (changement de missions, de qualification…), changements mal anticipés).

  • Quelles sont leurs conséquences ?

S’ils ne sont pas pris en compte, ces facteurs de risques peuvent avoir des conséquences pour les agents telles que :

Le stress professionnel (lorsqu’une personne ressent un déséquilibre entre ce qu’on lui demande de faire et les ressources dont elle estime disposer);

Les violences internes (harcèlement, conflits, violences verbales ou physiques entre les agents) ;

Les violences externes (conflits, violences verbales ou physiques entre les agents et des personnes externes) ;

L’épuisement professionnel ou burn-out (épuisement professionnel suite à un stress chronique important pouvant apparaître chez les professions demandant un fort engagement personnel).

Ces facteurs peuvent aussi avoir des conséquences pour la collectivité :

Absentéisme ;

Turn-over ;

Désinvestissement des agents ;

Conflits sociaux ;

Baisse de la qualité du service publique ;

Image de la collectivité dégradée ;

Les risques psychosociaux peuvent donc avoir un coût pour la santé physique et mentale des agents, mais également un coût financier pour la collectivité. C’est pourquoi leur prévention est primordiale.

Se connecter/déconnecter

Dates clés

14 novembre 2018 : Résulats d'admissibilité des examens professionnels d'Animateur principal de 2ème et 1ère classe

  • 21 novembre 2018 : Fin de la période de retrait des dossiers d'inscription pour les concours d'attaché de conservation du patrimoine et de puéricultrice
  • 29 novembre 2018 : Date limite de dépôt des dossiers d'inscription pour les concours d'attaché de conservation du patrimoine et de puéricultrice
    29 novembre 2018 : Comité Technique et CAP A, B et C

→ Plus de dates


Météo

Météo Dijon Détails